Les champignons médicinaux chinois : histoire et origines

Si la médecine traditionnelle chinoise est avant tout connue pour ses plantes ou ses différentes disciplines thérapeutiques (acupuncture, massages...), saviez-vous que certains champignons occupent une place très importante dans la pharmacopée chinoise : Maitake, Shiitake, Cordyceps ou encore Reishi sont les champignons médicinaux chinois les plus connus dans le monde, dont les bienfaits sont de plus en plus étudiés par les médecins et scientifiques.

Mais, avant de s'intéresser à leurs actions sur les différentes parties du corps humain, essayons d'abord d'en savoir plus sur leur histoire et leurs origines.

Les champignons médicinaux chinois sont utilisés depuis des milliers d'années en Asie pour leurs nombreux bienfaits sur la santé.

 Ainsi, depuis 2000 ans, les Asiatiques ont gardé un lien fort avec la mycothérapie, branche de la phytothérapie faisant partie intégrante de la pharmacopée chinoise. Même encore aujourd'hui, de nombreux champignons sont vendus directement sur les marchés de Pékin et de toute la Chine.

Si le Maitake, le Shiitake, le Cordyceps ou encore le Reishi sont les champignons médicinaux chinois les plus connus actuellement, bon nombre d'entre eux n'ont pas encore révélé tous leurs secrets...

Sur les 15 000 espèces de champignons connues dans le monde, environ 650 possèdent une valeur thérapeutique reconnue[1] !

De nombreuses vertus restent donc certainement à découvrir... C'est notamment grâce aux recherches du Dr Bruno Donatini, pionnier dans le domaine de la mycothérapie, que les vertus des champignons médicinaux chinois ont été découvertes à la fin des années 1990. Mais quels sont concrètement les bienfaits attribués aux champignons médicinaux chinois ?

Bienfaits et vertus des champignons médicinaux chinois

Depuis plusieurs années, les vertus que la médecine chinoise reconnaît aux champignons sont de plus en plus étudiées par les scientifiques. Ainsi, le Shiitake ou « champignon noir », par exemple, a fait l'objet de nombreux études sur sa capacité à prévenir la formation des cellules cancéreuses, particulièrement dans le cas du cancer du côlon[2]. Mais bien d'autres propriétés ont été mises en évidence pour les principaux champignons médicinaux chinois : le Maitake, le Shiitake, le Cordyceps et le Reishi.

  • Les bienfaits du Maitake

maitake

Certaines propriétés médicinales du champignon Maitake sont connues depuis l'Antiquité. En effet, ce dernier faisait partie intégrante de l'alimentation des moines-guerriers chinois vers le XVème siècle en raison de l'énergie qu'il apportait. Le Maitake est en réalité un champignon dit « adaptogène » puisqu'il permet au corps de s'adapter aux périodes de stress, de fatigue physique et/ou psychologique. Mais les propriétés médicinales les plus étonnantes du Maitake sont celles liées aux maladies, comme le cancer. Ainsi, une consommation régulière de ce champignon chinois stimule le système immunitaire tout en améliorant l'action des macrophages, des lymphocytes T et des cellules NK qui jouent un grand rôle dans la réponse immunitaire[3]. Le Maitake possède également des propriétés anti-inflammatoires qui, associées à son action antivirale, expliquent son utilisation dans la médecine traditionnelle chinoise contre la grippe.

  • Les bienfaits du Shiitake

shiitake

Selon de nombreuses études et essais cliniques, le Shiitake contient des antioxydants[4] et des actifs stimulants du système immunitaire, ce qui en fait un champignon médicinal chinois aux propriétés exceptionnelles. Grâce, entre autres, à sa teneur en lentinane et en antioxydants, il est l'un des champignons anticancéreux les plus puissants, tout en réduisant les effets de la chimiothérapie et des médicaments associés[5]. Le Shiitake est également indiqué chez les personnes atteintes d'hypertension et de cholestérol mais aussi de divers problèmes respiratoires (grippe, rhume, bronchite...). D'une manière générale, il favorise la production de cellules défensives et stimule le système immunitaire car il contient des éléments immuno-actifs, primordiaux dans la lutte contre tout type de maladie (cancer, virus, infections...).

  • Les bienfaits du Cordyceps

cordyceps

Le Cordyceps sinensis est couramment utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise pour rétablir la santé générale du corps. En effet, il possède un large champs d'actions, du foie aux reins en passant par le coeur et le système immunitaire. Sa teneur en vitamines, en magnésium, en fer, en calcium et en une multitude de protéines le rendent parfait pour stimuler les défenses naturelles du corps et retrouver de l'énergie, principalement chez les personnes âgées de 50 ans et plus[6]. Le Corcydeps est également un excellent champignon aphrodisiaque en stimulant la libération de testostérone[7].

  • Les bienfaits du Reishi

reishi

Le Reishi, surnommé « le champignon miraculeux » ou « l'herbe porte-bonheur », est certainement l'un des champignons médicinaux chinois les plus anciens car les premiers écrits relatant son utilisation datent de plus de 2 000 ans. S'il est autant plébiscité dans la médecine traditionnelle chinoise, c'est pour le large champs d'action de ses bienfaits : problèmes de foie, vertiges, excès de cholestérol, rhinites, bronchites, asthme... Comme ces prédécesseurs, le Reishi semble avoir des effets positifs sur l'inhibition de la croissance des tumeurs et leur dissémination dans l'organisme, notamment dans le cas du cancer du sein et de la prostate[8].

Si l'on peut donc, sans risquer de se tromper, de recommander l'usage thérapeutique des champignons médicinaux chinois ci-dessus, d'autres découvertes, non moins importantes, sont sans doute à venir.