Qu'est-ce que la bromélaïne ?

Illustration de la bromelainde

La bromélaïne, également connue sous le nom de broméline, est un groupe enzymatique présent dans la tige fraîche de l'ananas cultivé (Ananas comosus). Comme la papaïne pour la papaye, la bromélaïne est une enzyme dite « protéolytique » ou protéase. En décomposant les protéines alimentaires en acides aminés, les protéases participent à l'amélioration de la digestion. Encore peu connue il y a quelques années, la bromélaïne fait aujourd'hui l'objet de nombreuses recherches. Mais son utilisation médicinale n'est pas nouvelle. Certains peuples autochtones d'Amérique du Sud constataient déjà les bienfaits de l'ananas sur la digestion, sans savoir que la bromélaïne en était à l'origine. Ce n'est que dans les années 60 que les scientifiques européens ont commencé à s'intéresser de plus près à la broméline. En plus de soulager les troubles digestifs, elle présenterait un mode d'action différent des autres enzymes et serait anti-inflammatoire.

Les bienfaits et propriétés de la bromélaïne

Les premières études consacrées à la bromélaïne ont d'abord étudié ses propriétés anti-inflammatoires et sa capacité à accélérer la guérison des plaies. Son action contre l'inflammation postopératoire ou post-traumatique a notamment été démontrée dans une étude publiée en 1989 [1]. Des patients devant subir une intervention chirurgicale dentaire ont suivi un traitement à base de bromélaïne pendant 6 jours. Chez eux, le gonflement postopératoire était 7,5 % plus faible que dans le groupe placebo. La bromélaïne a également intéressé les chirurgiens plasticiens en raison de son aptitude à réduire la douleur, l'?dème et l'inflammation [2]. A ce titre, la Commission E (conseil consultatif scientifique allemand) a reconnu l'utilisation de la bromélaïne pour traiter les ?dèmes postopératoires et post-traumatiques de manière générale.
Des résultats concluants ont également mis en évidence l'action de la bromélaïne dans la guérison et la cicatrisation des plaies et blessures cutanées. En tant qu'enzyme protéolytique, la broméline élimine les tissus nécrotiques et les sépare des tissus sains. Une recherche publiée en 2004 a étudié l'action d'un dérivé enzymatique de la bromélaïne sur les brûlures du 2ème et du 3ème degré [3]. Les chercheurs ont noté l'absence d'effet indésirable et ont constaté l'action rapide, fiable et sans complication de l'agent enzymatique. La bromélaïne rentre aujourd'hui dans la préparation de crèmes, onguents et pansements médicamenteux pour accélérer la guérison et la cicatrisation des blessures cutanées.
Enfin, prise sous forme de complément alimentaire, la bromélaïne faciliterait la digestion des protéines en intervenant dans le processus de dégradation. Comme d'autres enzymes protéolytiques, telles que la trypsine et la chymotrypsine produites par le pancréas, la bromélaïne participe à la protéolyse. Elle brise les liaisons peptidiques des protéines dans le but de les décomposer en plusieurs morceaux. Les études consacrées à la bromélaïne et à son action sur la digestion sont encore peu nombreuses mais les premiers résultats obtenus sont encourageants. En 2008, une étude conclue que « les enzymes d'origines végétales, telles que la bromélaïne provenant d'ananas, sont des aides digestives efficaces pour la dégradation des protéines » [4]. De ce fait, la bromélaïne pourrait palier aux faiblesses éventuelles du pancréas.
Différentes recherches en cours devraient permettre de confirmer ou non les autres bienfaits de la bromélaïne. Elle pourrait notamment soulager les symptômes de l'arthrose ainsi que les règles douloureuses, prévenir l'agrégation plaquettaire ou encore augmenter l'assimilation de certains antibiotiques. A l'heure actuelle, l'ensemble des résultats obtenus n'est pas assez complet et convaincant.

Les contre-indications et effets secondaires de la bromélaïne

La prise de bromélaïne n'est pas conseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux jeunes enfants. Elle est déconseillée aux personnes souffrant d'une déficience du foie ou des reins, aux personnes hémophiles ou sous traitements anticoagulants. Les personnes allergiques aux plantes broméliacées, au pollen d'olivier et aux piqûres d'abeilles doivent également éviter d'en consommer. Demandez toujours conseil à votre médecin avant toute première prise de bromélaïne, notamment si vous êtes sous traitement médicamenteux. La bromélaïne pourrait interagir avec les médicaments fluidifiant le sang et certains antibiotiques.
La bromélaïne présente peu d'effets secondaires lorsqu'elle est prise dans le respect de la posologie indiquée et de la durée de traitement. Toutefois, des maux de tête, des maux de ventre légers, une sensation de bouche sèche et une éruption cutanée peuvent survenir.


[1]. Dtsch Zahnarztl Z. « Effet antiphlogistique de la bromélaïne après le retrait de la troisième molaire », 1989 Nov

[2]. Orsini RA. « Comité d?évaluation technologique des fondations éducatives en chirurgie plastique ». Bromélaïne. Chirurgie plastique réparatrice ; 2006 Déc

[3]. Rosenberg L, O Lapid« Sécurité et efficacité d?une enzyme protéolytique pour le débridement enzymatique des brûlures : rapport préliminaire ».Brûlures. 2004 Déc

[4]. Roxas M. « Le rôle de la supplémentation enzymatique dans les troubles digestifs. ». Altern Med Rev. 2008 Dec