Le ginseng augmente les capacités intellectuelles

capacités intellectuelles

Le ginseng est célèbre pour son effet « adaptogène » - c'est-à-dire capable d'aider l'organisme à faire face aux divers stress. En effet, les autorités sanitaires reconnaissent son pouvoir à normaliser et à moduler de nombreuses fonctions physiologiques, et plusieurs organes du corps. Mis à part ses effets sur les troubles érectiles et l'affaiblissement du système immunitaire, le ginseng stimule aussi les capacités intellectuelles.

Le ginseng et les sources de ses bienfaits médicinaux

Le panax ginseng, aussi appelé ginseng asiatique, est l'un des remèdes naturels les plus utilisés en Asie. Il s'agit d'une véritable panacée, capable de guérir de nombreux maux, aussi bien corporels que mentaux. Les praticiens de la médecine traditionnelle chinoise le nomment d'ailleurs « tonique du Qi », autrement dit « source de l'énergie vitale ».

Sur le marché, le ginseng se présente sous deux types. Le blanc, qui est issu d'un procédé simple, à savoir : nettoyage des rhizomes, puis séchage au soleil. Et le rouge, qui est obtenu par le traitement des racines à la vapeur avant le séchage. Cette variété ne doit pas être mélangée avec le ginseng américain, ou Panax quinquefolius. On remarque une grande différence au niveau de leurs teneurs en principes actifs.

L'effet du panax ginseng sur les capacités intellectuelles est lié à la présence de ginsénosides. Ce sont ses principaux principes actifs, des molécules appartenant à la famille des saponines. Celles-ci sont à l'origine de sa capacité à moduler différentes fonctions biologiques de notre corps.

Effets du ginseng sur les capacités intellectuelles

Le panax ginseng agit de différentes manières pour améliorer les capacités intellectuelles, en :

- Favorisant la circulation sanguine

Pour fonctionner correctement, le système cérébral a besoin de deux paramètres essentiels : une bonne irrigation sanguine et une bonne transmission des informations. Le fait est qu'avec l'âge, les vaisseaux sanguins qui irriguent les zones cérébrales deviennent de moins en moins souples. Ce qui conduit alors à la baisse des apports en nutriments et oxygène dans cet organe. Or, un cerveau peu nourri est plus facilement sujet aux différents troubles de la cognition. D'où les pertes de mémoire fréquentes, la baisse de la qualité de raisonnement et les difficultés à se concentrer.

Plusieurs publications scientifiques ont mis en avant la capacité du ginseng à stimuler la circulation du sang. Ses principes actifs ont, en effet, la capacité de dilater et d'assouplir les parois des vaisseaux sanguins. On conseille même, à ce titre, de consommer des extraits de ginseng pour prévenir les maladies cardiovasculaires et les AVC. L'usage de cette plante est donc conseillé pour aider le cerveau à maintenir un bon apport sanguin. (1)

- Protégeant les fonctions cérébrales

Comme expliqué précédemment, pour optimiser les capacités intellectuelles, il faut garantir une bonne transmission des informations. Cette transmission d'informations est assurée par les neurotransmetteurs, appelés aussi neuromédiateurs. Ce sont des substances chimiques synthétisées par les neurones et les cellules gliales, qui peuvent agir sur d'autres neurones. Ces médiateurs chimiques sont libérés aux besoins de l'organisme et sont à l'origine des différentes émotions (tristesse, joie, stress).

Les scientifiques ont remarqué que le panax ginseng possédait la faculté de limiter la destruction de ces neurotransmetteurs par les enzymes. Certains ouvrages ont même démontré le pouvoir de cette plante à protéger les neurones et favoriser la croissance des axones (parties allongées des neurones qui permettent le passage de l'information, sous forme d'impulsions électriques). Les tests effectués ont permis de constater que ce sont les ginsénosides Rg1 et Rb1 qui ont cet effet neuroprotecteur. (2)

- Stimulant les fonctions cognitives

L'OMS et la Commission E reconnaissent aussi les bienfaits santé du ginseng asiatique dans le traitement des pertes de mémoire. Malheureusement, les données scientifiques manquent encore. Les quelques essais cliniques réalisés ont toutefois donné des résultats concluants. La prise d'une dose unique de panax ginseng et de ginseng américain a eu un effet bénéfique sur la mémoire et la capacité de concentration sur le court terme. Ces suppléments semblent également agir sur l'humeur, en induisant une sensation de calme.

Les auteurs de ces études conseillent l'usage du ginseng à ceux qui souffrent de stress, de surmenage intellectuel et de troubles de la mémoire. C'est aussi un supplément naturel et sain recommandé aux étudiants en période d'examen. D'autres études sont encore nécessaires pour démontrer quelconques effets sur la maladie d'Alzheimer.

Utilisation du ginseng pour améliorer les capacités intellectuelles

Pour améliorer les capacités intellectuelles, préférez le ginseng rouge, appelé aussi ginseng rouge coréen. Ce dernier regorge de plus de nutriments et principes actifs que le ginseng blanc. Vérifiez cependant que sa teneur en ginsénosides soit suffisamment élevée, soit 20 % minimum. Le dosage est de 400 à 800 mg par jour, soit l'équivalent d'une à 2 gélules. Il est également préférable de choisir un produit bio.

Ce supplément est à éviter en cas d'hypertension artérielle. Les femmes enceintes et allaitantes doivent l'utiliser avec précaution. Pour votre santé, demandez toujours l'avis d'un médecin avant toute cure.

Références

[1] Sergiy O. et al. « Actoprotective effect of ginseng : Improving mental and physical performance ». J. Ginseng Res. 2013.
[2] Baisong Liao et al. « Neuroprotective effects of ginseng total saponin and ginsenosides Rb1 et Rg1 on neurons ». Exp Neurol. 2002.