Le Ginkgo biloba l'arbre aux mille écus

poudre et feuille de ginkgo biloba

Le Ginkgo biloba est une espèce d'arbre unique au monde, utilisée pendant des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise, japonaise et indienne. C'est également l'un des arbres les plus anciens de la planète avec plus de 270 millions d'années d'histoire. Le Ginkgo biloba constitue donc, parmi les milliers d'espèces végétales qui existent aujourd'hui, un lien précieux et fragile entre le présent et le passé. Le Ginkgo est le seul représentant de la famille des Ginkgoaceae et le seul « fossile vivant ».

Son histoire semble remonter à la période Permien (-299 à -251 millions d'années), où il se rencontrait alors dans toute l'Eurasie. Tirant son nom scientifique du chinois « Ginkyo » (signifiant « argent abricot »), le Ginkgo est également appelé « arbre aux écus » en raison de son superbe feuillage jaune doré qu'il revêt en automne.

Dès le 11ème siècle (sous la dynastie Song), le Ginkgo était mentionné dans la littérature chinoise par le poète Ou-Yang Xiu. En effet, nombreux sont les artistes, poètes et peintres, qui admiraient ses « fruits » et ses feuilles. Sous les dynasties Song et Yuan, le Ginkgo semble être largement cultivé dans toute la Chine.

Mais comment le Ginkgo biloba est-il parvenu jusqu'à nous ?

Après avoir étudié l'arbre pendant 2 ans, le médecin et botaniste allemand Engelbert Kaempfer décide de rapporter des jeunes pousses de ginkgo qui seront ensuite plantées dans un jardin botanique des Pays-Bas. Plusieurs échanges d'ovules de Ginkgo biloba entre botanistes et naturalistes ont permis l'arrivée des premiers pieds de l'arbre jusqu'en France. Pendant ce temps, en Chine, il fait l'objet d'une importante utilisation à des fins médicinales pour soulager les troubles digestifs, favoriser la circulation du sang, traiter les plaies cutanées et la diarrhée.

C'est à la fin des années 50 que l'utilisation du Ginkgo biloba se généralise en Occident et que de nombreuses études scientifiques sont menées pour mieux comprendre son action sur l'organisme et en savoir plus sur sa composition.

Mais quelles vertus médicinales a-ton découvert ?

Ses bienfaits et propriétés du Ginkgo biloba

feuilles de ginkgo biloba

En médecine ayurvédique (Inde), le Ginkgo biloba était l'un des composants principaux du « Soma », un élixir naturel censé donner l'immortalité. Et pour cause : le Ginkgo possède une résistance exceptionnelle qui lui a valu le surnom de « Fontaine de jouvence ».

De ses feuilles est extrait une essence, considérée comme un excellent remède naturel pour lutter contre les troubles associés au processus du vieillissement.

Le Ginkgo biloba est l'un des représentants les plus connus de la pharmacopée chinoise, utilisé comme complément alimentaire pour le cerveau, les jambes, les yeux, le coeur et les oreilles en cas de problèmes auditifs.

Les feuilles sont également utilisées en infusion pour soulager une variété de maux. Le Ginkgo est un arbre aux vertus et utilisations quasi infinies, qui s'adresse aussi bien au traitement de pathologies mentales que physiques.

Des études scientifiques ont permis de montrer que des extraits de Ginkgo biloba pouvaient améliorer les symptômes des patients atteints de la maladie d'Alzheimer, en stimulant l'activité cérébrale et la mémoire, une des fonctions cognitives les plus affectées par cette maladie dégénérative .

S'il n'a pas été prouvé que le Ginkgo biloba a un effet préventif sur la maladie d'Alzheimer, il permet cependant de renforcer les effets de traitements classiques et de lutter contre les effets néfastes des radicaux libres.

En plus de cela, le Ginkgo biloba est également une excellente solution naturelle  pour améliorer l'attention, soulager la dépression et le manque d'énergie au quotidien. Son action bénéfique sur le vieillissement cérébral et cellulaire est en grande partie due aux flavonoïdes qu'il contient, aux propriétés antioxydantes et neuro-protectrices. En piégeant les radicaux libres et en encourageant le cerveau à libérer de la dopamine, l'hormone du plaisir, les extraits de Ginkgo biloba rétablissent l'équilibre nerveux et mental.

De plus, ils augmentent le niveau de sérotonine ou « hormone du bonheur » dans l'organisme afin de combattre les troubles de l'humeur, du sommeil, de la concentration, alimentaires ou sexuels ainsi que la dépression et les désordres psychiques .

Une grande partie des bienfaits du Ginkgo biloba est associée au fait qu'il soit capable d'améliorer la circulation sanguine jusqu'au cerveau mais également dans tout l'organisme. Raison pour laquelle il entre couramment dans la composition de gels tonifiants pour soulager les jambes lourdes et fatiguées (avec la vigne rouge et le marronnier d'Inde).

Le Ginkgo est en effet capable de dilater les veines et de tonifier les vaisseaux sanguins grâce à son action fluidifiante. Appliqués sous forme de gel ou pris en compléments alimentaires ou infusions, les extraits de Ginkgo diminuent ainsi les sensations de jambes lourdes mais aussi d'autres troubles liés à une mauvaise circulation sanguine comme les fourmillements, gonflements ou varices. Son action vasodilatatrice est également intéressante pour protéger le coeur des maladies cardio-vasculaires, en particulier des cardiopathies ischémiques (CPI) ou maladies coronariennes, et pour prévenir la formation de caillots

Les contre-indications et effets secondaires

D'une manière générale, la consommation de Ginkgo biloba n'est pas recommandée chez les femmes enceintes et allaitantes, chez les enfants de moins de 5 ans, chez les patients à risque hémorragique ou sujets à des crises d'épilepsie. Même si les effets secondaires et contre-indications sont peu nombreux, la prise de Ginkgo biloba doit faire l'objet d'un suivi médical car des interactions médicamenteuses sont possibles. Ainsi, il ne doit pas être consommé en même temps que les médicaments destinés à fluidifier le sang, les anti-dépresseurs ou les anti-inflammatoires non stéroïdiens.

La posologie recommandée est de 120 à 240 mg d'extrait normalisé par jour, à prendre en 2 ou 3 fois, avec de l'eau et au moment des repas. En cas de doses trop fortes, le Ginkgo peut présenter certains effets secondaires tels que des troubles intestinaux, des diarrhées et des maux de tête.

Si vous ressentez de tels symptômes, réduisez les doses et augmentez les progressivement jusqu'à retrouver la posologie normale. N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Reportage sur le ginkgo biloba

Si vous voulez en savoir encore plus, voici un petit reportage  d'une vingtaine de minute. Le reportage est assez vieillissant mais très instructif.