Badiane chinoise : une épice aux bénéfices santé

badiane chinoise

Retrouvée dans de nombreuses recettes de cuisine, la badiane chinoise est, cependant, bien plus qu'une simple épice. Elle présente un bon nombre de propriétés qui peuvent apporter divers bienfaits sur la santé. Ce qui explique, d'ailleurs, pourquoi elle est de plus en plus utilisée dans le domaine de la phytothérapie.

La badiane chinoise et ses principes actifs

La badiane chinoise est le fruit de l'Illicium verum, un arbre originaire de Chine communément appelé badianier de Chine. Pouvant atteindre plus de 10 mètres de hauteur, celui-ci possède un feuillage persistant, gardant sa verdure toute l'année. Ses fleurs sont de couleur jaune ou rose et produisent les fruits, récoltés au début du printemps et de l'automne. Composée d'un polyfollicule ligneux, la badiane chinoise se distingue par ses carpelles, le plus souvent au nombre de huit. Ce qui lui donne une forme étoilée qui, avec son arôme fortement anisé, est à l'origine de son nom : Anis étoilé. Les carpelles renferment des graines marron brillantes qui s'avèrent être, comme les feuilles du badianier, moins aromatiques que les fruits.

Seules les badianes chinoises sont utilisées pour leurs vertus. Avec la cannelle, les graines de fenouil, le clou de girofle et le poivre du Sichuan, elles forment le fameux mélange cinq épices. Elles sont aussi fréquemment retrouvées dans les plats chinois de légumes sautés. Tandis qu'en occident, elles entrent dans la composition de certaines boissons et marmelades, et de nombreuses recettes de pâtisserie. Pour ce qui est des fruits ramassés au sol, ils sont utilisés dans la fabrication d'huile essentielle. Tout comme la poudre de l'épice, ceux-ci présentent aussi des vertus thérapeutiques. Notamment de par leurs teneurs élevées en divers principes actifs, dont des polysaccharides et des flavonoïdes. La plante renferme aussi de linalol, de l'estragol, de terpinéols et de l'anéthol, à qui elle doit d'ailleurs son goût aromatique.

Les bienfaits santé de la badiane chinoise

La badiane chinoise est réputée pour certaines de ses propriétés médicinales.

Traitement des troubles gastro-intestinaux

Comme toutes les autres plantes anisées, la badiane est appréciée pour les bienfaits qu'elle peut apporter à la santé digestive. Elle est, en effet, connue comme pouvant faciliter la digestion et traiter des cas de dyspepsie. Sa prise contribue aussi à limiter la formation de gaz, souvent à l'origine de flatulences et de ballonnements. Son usage est fréquemment recommandé pour en favoriser l'expulsion. (1)

Des propriétés antispasmodiques ont, en outre, été retrouvées chez cette plante. Ce qui lui confère la capacité de soulager les spasmes intestinaux ainsi que certaines formes de coliques.

En cas de troubles digestifs, on conseille aussi la prise de bromélaïne, une enzyme protéolytique présente dans l'ananas. Elle aide à la digestion et son action anti-inflammatoire lui permet, en outre, de soulager les douleurs. Ce produit possède également de nombreux autres bienfaits pour la santé. 

Diurétique

La prise de badiane est connue comme pouvant améliorer significativement l'excrétion de l'urine. Ce qui explique son efficacité lors du traitement de certaines affections des voies urinaires, dont notamment des calculs. À cet effet, s'ajoutent ses actions antispasmodiques, permettant d'apaiser les douleurs causées par les calculs ou une inflammation du type cystite.

La badiane favorise également la sécrétion de la bile par le foie. Il s'agit, dès lors, d'un excellent diurétique qui peut aider à la détoxication de l'organisme et à la purification du sang.

Traitement des infections des voies respiratoires

La badiane chinoise a longtemps servi pour traiter diverses affections des voies respiratoires, comme la toux et le rhume. La plante possède, en fait, des propriétés antitussives ainsi que la capacité de fluidifier les sécrétions bronchiques et nasales. Ce qui va permettre de dégager les voies aériennes et ainsi de favoriser la guérison.

À cela s'ajoutent ses effets antiviraux et antibactériens. L'acide shikimique que le fruit renferme est, en effet, la molécule de base employée pour obtenir du phosphate d'oseltamivir. Il s'agit du principe actif du Tamiflu, un médicament de synthèse utilisé contre les grippes. La badiane, elle-même, pourrait alors constituer un antiviral naturel pouvant aider à prévenir les maux d'hiver.

Conseils d'utilisation de cette épice en phytothérapie

Pour profiter de ses bienfaits thérapeutiques, on peut consommer l'anis étoilé en infusion. Pour ce, il suffit de faire bouillir pendant 30 minutes dans un litre d'eau une dizaine d'étoiles séchées. Les laisser ensuite infuser 10 minutes avant de filtrer. On conseille 1 à 3 tasses de cette infusion par jour.

Son huile essentielle, quant à elle, est plutôt recommandée pour l'inhalation lors d'infections des voies respiratoires. Il suffit alors d'inspirer une dizaine de minutes la vapeur de l'eau chaude combinée à quelques gouttes d'huile essentielle. Également, l'application sur le ventre d'une compresse imbibée de quelques gouttes diluées dans de l'eau chaude, favorise l'expulsion des gaz.

Concernant les produits bio en poudre, ils peuvent être ajoutés aux plats. Attention à ne pas dépasser la posologie du fabricant.

L'usage de l'anis étoilé en cure ne doit pas dépasser plus de 15 jours consécutifs. En effet, elle peut provoquer sur le long terme une intoxication nerveuse et des convulsions. Son utilisation est proscrite chez le jeune enfant et la femme enceinte ou allaitante. Ce produit est déconseillé en cas d'intolérance ou de pathologies hormono-dépendantes. Demandez l'avis de votre médecin avant consommation. 

Référence

[1] « Encyclopédie des Plantes Médicinales : Identification, Préparations, Soins.» Larousse, 2001.