Mieux vivre la ménopause grâce au Ginseng

femme en pré ménopause consultant son médecin

Les petits tracas quotidiens de la ménopause

A un certain moment de leur vie, généralement entre 50 et 55 ans, les femmes voient leur cycle menstruel s'arrêter et connaissent l'arrivée de la ménopause. Cette dernière est bien souvent accompagnée d'un certain nombre de symptômes et de petits tracas qui peuvent rapidement s'avérer gênants dans la vie de tous les jours.

Les bouffées de chaleur, qui touchent plus de 80% des femmes, sont les symptômes les plus courants de la pré-ménopause. Causées par une production moindre d'oestrogènes, elles sont le résultat d'un déséquilibre dans la régulation de la température corporelle. La sensation de chaleur dure quelques minutes et est souvent associée à une transpiration excessive, des palpitations, des frissons voire un sentiment d'anxiété. La fréquence des bouffées de chaleur varie considérablement, pouvant aller de 1 ou 2 épisodes par jour à des dizaines en 24 heures.

Si elles sont particulièrement gênantes à la pré-ménopause et au cours des 2 premières années de ménopause, elles ont heureusement tendance à disparaître au fil du temps. Les sueurs nocturnes sont une variante de ces bouffées de chaleur qui provoquent une transpiration intense pendant le sommeil. Et lorsque les symptômes physiques de la ménopause sont importants, les symptômes émotionnels le sont généralement tout autant.

C'est ainsi que, chez de nombreuses femmes pré-ménopausées, la fluctuation du taux d'oestrogènes aggrave également les problèmes de fatigue et les troubles de l'humeur, les faisant rapidement passer de la colère à la tristesse. Ces mêmes dérèglements de la production d'hormones sont responsables de la diminution de la libido, également favorisée par les autres désagréments physiques et psychologiques engendrés par l'arrivée de la ménopause : le stress, la perte de confiance en soi ou la dépression. Les oestrogènes semblent aussi jouer un rôle important dans le fonctionnement normal du cerveau.

A la pré-ménopause, les femmes peuvent commencer à avoir des pertes de mémoire à court terme et souffrir de troubles de la concentration. S'ils n'ont généralement rien de grave, ils peuvent devenir de plus en plus fréquents (surtout chez les femmes déjà déprimées, fatiguées ou stressées) et s'avérer pénibles au quotidien.

Les bienfaits du ginseng pour atténuer les désagréments de la ménopause

extrait de ginseng

Heureusement, certaines plantes sont particulièrement efficaces pour vous aider à mieux vivre votre ménopause au quotidien, à l'image du panax ginseng. Surtout connu pour son action tonique sur l'organisme, le ginseng est une plante utilisée depuis des siècles par la médecine traditionnelle chinoise pour soulager les symptômes de la pré-ménopause. Une étude récente composée de 72 femmes pré-ménopausées a ainsi mis en évidence l'action du panax ginseng sur les différents symptômes ressentis .

Après 12 semaines, le groupe de femmes ayant consommé 3g de ginseng par jour a vu ses désagréments s'améliorer, comparé à l'autre groupe témoin.

Si l'insomnie et les bouffées de chaleur sont principalement causées par les troubles hormonaux et émotionnels, elles sont également liées au bien-être et au contexte psychologique de la femme pendant la ménopause. Ainsi, le stress psychologique et physique entraîne une diminution de la concentration, une baisse de la libido, une perturbation du sommeil, une perte d'énergie... Heureusement, le panax ginseng est une plante dîtes « adaptogène » qui équilibre ces dîtes fonctions de l'organisme.

En agissant sur les fonctions cognitives et grâce à son action anti-stress, le panax ginseng permet donc de traiter bon nombre de ces désagréments. Et parce qu'il est prouvé que le stress, le surmenage et l'anxiété pendant la ménopause perturbent, voire inhibent le plaisir, consommer du panax ginseng pour favoriser le relâchement et la détente ne peut être que bénéfique pour relancer une libido en berne !

Source : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22027944