La culture traditionnelle du ginseng Coréen

En visitant le site du fabriquant de ginseng rouge coréen Geumhong, je suis arrivé un peu par hasard sur une reconstitution des différentes étapes d'une culture traditionnelle de ginseng en Corée que j'ai souhaité partagé avec vous.

Cela saura d'autant plus intéressant que je suis actuellement en train de rédiger un article semblable sur "la culture de ginseng coréen" de nos jours. Cela permettra donc de faire un parallèle et d'expliquer les évolutions modernes qu'a connues la culture du ginseng.

1 - Choisir la bonne terre agricole

Culture du ginseng - étape 1 Pour cultiver du ginseng, il est indispensable de le cultiver dans une terre ou l'eau est bien drainée, avec un peu d'air circulant en douceur, mais pas trop ( ou risque de faire sécher la plante) et où aucune culture n'a été cultivée récemment afin de profiter d'une terre riche en nutriment.

A ce sujet et afin de ne pas appauvrir la terre et mettre en place un système de jachère (terre non cultivée temporairement pour permettre la reconstitution de la fertilité du sol) il est nécessaire de choisir un terrain au moins 30% plus grand que celui prévu pour la culture.

2 - Fabriquer les ombrières

Culture du ginseng - étape 2 Le ginseng est une plante qui pousse à l'ombre, elle ne supporte pas le soleil direct qui lui est fatal. Pour permettre sa culture, il est donc nécessaire de le faire pousser à l'ombre. Les paysans coréens devaient donc fabriquer des ombrières.

Ils utilisaient pour cela des cordes de paille et des brins de seigle qui sont entrelacés pour être utilisés comme un écran. Ces ombrières ont une durée de vie de 1 an, il sera nécessaire avant chaque récolte de refabriquer de nouvelles ombrières. Cela prend du temps, mais économiquement cela ne coûte quasiment rien.

3 - L'ensemencement des graines de ginseng

Culture du ginseng - étape 3 À la fin de l'automne, des trous sont creusés pour l'ensemencement. Les graines placées dans ces trous à la bonne profondeur sont soigneusement recouvertes. Cette étape est cruciale pour la réussite de la récolte !

4 - Mise en place des jeunes pousses

Culture du ginseng - étape 4 Au début du printemps, les semis de ginseng sont réimplantés à leur endroit définitif où ils y resteront pour environ 6 ans.

5 - La préparation du champ de ginseng

Culture du ginseng - étape 5 Le soleil arrivant, les ombrières vont enfin pouvoir être posées. On pose donc la structure en bois qui permettra de soutenir l'ombrière.

6 - Les prières

Culture du ginseng - étape 6 Le caractère sacré du ginseng,en faisait une culture à part. Juste après la pose des ombrières, lorsque tout est en ordre et propre, de longues prières étaient effectuées pour se donner toutes les chances de réussite pour une bonne récolte.

7 - Récolte du ginseng

Culture du ginseng - étape 7 Dans la saison chaude, les racines de ginsengs de 6 ans d'âge sont alors prélevées. Pour cela on les déterre soigneusement à l'aide d'une houe ou une pioche pour ne pas abimer les racines.

8 - Découpe du ginseng

Culture du ginseng - étape 8 La racine de ginseng une fois prélevé est pelée à l'aide d'un couteau en bambou et soigneusement frotté avec un chiffon de chanvre.

9 - Le séchage du ginseng

Culture du ginseng - étape 9 La dernière étape consiste à faire sécher la racine de ginseng au soleil. C'est à ce moment-là et lors de son séchage que le ginseng va prendre sa couleur rouge.